Changement de présidence au CCPPF

Changement de présidence à la tête du CCPPF

Le Comité d’Administration du Cat Club de Paris et des provinces Françaises ou CCPPF, un des clubs généralistes de la FFF, a procédé à des élections au mois de septembre 2013 en vue de pouvoir au remplacement de sa présidente Mme Suzanne Arelli. Cette dernière, figure emblématique du monde félin français, a décidé de se retirer de la présidence du club et d’en assurer le secrétariat pour – nous l’espérons – encore de nombreuses années.

C’est donc M. Patrick Watrin, vice-président jusqu’alors, qui a été élu nouveau président du CCPPF.

Il se présente :

« J’ai toujours vécu avec des chats depuis mon enfance. En 2000,j’ai voulu acheté un cadeau pour l’anniversaire de ma femme. J’ai acheté ‘par hasard’ une femelle chartreuse dans un élevage breton.J’ai commencé à la présenter dans des expositions suivant le conseil de son éleveuse. La passion a commencé à ce moment-là : les expositions se sont enchainées puis ma première portée est venue. J’ai ensuite rejoint un club de race, puis le Cat Club de Paris en 2007. Depuis le début, beaucoup d’exposants me croisent dans les expositions félines où je suis souvent assesseur ou chef assesseur. Je me suis également intéressé à l’organisation des expositions, depuis la recherche de salle jusqu’à la pose d’affiches et distribution de flyers. Ces diverses taches ont permis de redonner une dynamique au CCPPF qui était en sommeil depuis quelques temps. En 2013,la présidente Mme Arelli a souhaité laisser sa place, et c’est tout naturellement – en tant que vice-président, que je me suis présenté pour la remplacer. Mon objectif est me maintenir cette dynamique en organisant 4 expositions par an et de contribuer à soutenir nos adhérents et exposants. »

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.